18 avril 2009

Une lettre recommandée affranchie par EMA...

Affranchissement de 145.29 dollars, dont 2.44 $ de port plus une assurance sur 1 million de dollars ! Pas moins de 17 étiquette d'empreintes de machine à affranchir, dont 16 à 9 dollars (maximum possible ?). Envoi parti de New York City vers le Smithsonian à Washington, en 1958. Le prix d'un envoi d'une once (un peu moins de 30g) était à l'époque de 3 cents, il est maintenant de 44 cents ; en dollars actuels, on peut faire une estimation de 2000 dollars d'affranchissement.

En monnaie constante, cet envoi porte peut-être l'affranchissement le plus couteux au monde !

Cet emballage a été fort justement conservé par le destinataire, il est au Musée Postal National, un musée de la Smithsonian Institution.

Quand au contenu, c'est l'une des attractions (c'est un objet maudit !) du Musée National d'Histoire Naturelle : c'est le diamant bleu "Hope", ancien joyau de la couronne française volé à la révolution et retaillé. Il était estimé à un million de dollars en 1958 quand son propriétaire, le joailler Harry Winston l'offre au Musée pour que ce dernier développe sa collection de minéraux. Il a déclaré au Washington Post :

. . . (registered mail is) the safest way to ship gems. . . . I’ve sent gems all over the world that way.”
. . . (le courrier recommandé est) le moyen le plus sûr d'envoyer des pierres précieuses. J'ai envoyé des gemmes dans le monde entier ainsi.
Source : National Postal Museum

1 commentaire:

frenchtouch 프랑수아 a dit…

objet maudit puisque l'an passé, Harry Winston a été victime du braquage record de 80 millions d'euros l'an passé, à l'avenue Montagne (Paris)... malédiction post-diamant Hope ?