13 octobre 2005

Comment économiser de l'argent en affranchissant avec des timbres en francs

Le tarif de la lettre est actuellement de 0,53 euro, en convertissant ça donne 3,48 francs.

Mais si on prend le problème dans l'autre sens, il suffit d'affranchir à 3,45 francs pour faire toujours 0,53 euros ! On peut également n'ajouter que 0,04 francs à un affranchissement à 0,52 euros.

Si on est généreux, on peut affranchir à 3,50 francs, ça donne encore 0,53 euros.

Donc en affranchissant au plus juste en francs, on peut gagner 0,03 centimes de francs (soit 0,00 euros !) par lettre. Ce qui représente un affranchissement gratuit au bout de... 115 lettres !

Bien sûr, ce n'est pas à ce petit calcul que se livrent les personnes qui utilisent des timbres en franc : on peut se procurer des timbres neufs en lot avec une remise significative sur la faciale (20% ou plus), dans ce cas l'équation est bien plus rentable.

A titre personnel, je ne le fais pas et j'utilise des timbres en vente à La Poste, pour 2 raisons :
- Je n'envoie pas assez de lettres pour justifier le temps passé à réaliser des économies de boût de chandelles. Composer des affranchissements à l'aide d'un lot hétérogène de neufs n'est pas des plus faciles (ce qui justifie en partie la remise que l'on peut obtenir sur des timbres neufs) !
- Je trouve un intérêt philatélique aux lettres correctement affranchies - au tarif - avec des timbres en vente à La Poste au moment de l'expédition. J'apprécie donc ce type de lettre que je range parfois dans ma collection, j'envoie donc à mes correspondants le type de plis que j'apprécie de recevoir.

5 commentaires:

Nanard a dit…

En tant que postier et philatéliste j'adhère totalement à ce sage point de vue.

rolrao a dit…

Perso je trouve interessant d'utiliser des timbres en francs : pour des envois "artistiques" vers l'étranger (mail art) en convertissant au plus juste (pas pour economiser mais pour affranchir au plus prés du tarif)

Mais pas pour les envois de tous les jours...

Anonyme a dit…

bj,
lorsque j'achète chez un marchand par le web, je demande toujours comment se compose l'affranchissement philatélique qu'il évoque ( 99 fois sur 100 ) c'est des francs , alors je n'achète PAS , et aussi bien souvent il ne répondent pas ( ils voient venir )
c'est malhonnete de leur part

Stéph de Reims a dit…

J'ai acquit pas mal de timbres français pour ma collection. Je m'intéresse dorénavant à l'histoire postale. Je liquide donc mes timbres neufs en franc pour affranchir ma correspondance.

Anonyme a dit…

Et bien moi j'utilise des timbres en Francs et en Euros. Le problème c'est que quand un timbre me plaît j'en achète plusieurs planches et il me faut des années et des années pour les liquider. J'ai terminé le festival de Cannes, mais il me reste encore des Mittérand.

J'achète aussi des planches ancienne (comme Louis Jouvet) mais c'est bien loin d'être sous-faciale et ça fait cher la lettre !! Mais pour Jouvet...