16 septembre 2008

Carnet Mixte Marianne 2008

Timbres Magazine nous présente (enfin !) le prochain carnet mixte Marianne à être émis au Salon d'automne, avec pas moins de 11 Marianne différentes (et un Coq) :
- la Marianne à la Nef
- la Marianne de Decaris
- la Marianne de Cocteau
- le Coq de Decaris
- la Marianne de Cheffer
- la Marianne de Bequet
- la Sabine de Gandon
- la Liberté de Gandon
- la Marianne de Briat
- la Marianne de Luquet
- la Marianne de Lamouche
- et la Marianne de Beaujard !

On notera le retour précipité de la Marianne de Lamouche toujours en vente. Contrairement aux précédents carnets la légende originelle République Française n'est pas remplacée par France (cependant, pour la Sabine c'est la version avec légende France qui a été choisie, et pour la Marianne de Luquet c'est la version République Française qui a été préférée à la version RF).

Il s'agit d'un montage, mais on peut s'interroger sur la méthode de fabrication : le nombre de couleurs est trop important pour une impression taille-douce sur RGR2. Sans tenir compte des nuances ; il y a du rouge, du bleu, du gris, du marron, du vert-noir. Soit 5 couleurs minimum, et la RGR2 est de mémoire capable d'utiliser 4 couleurs ; seul le timbre euro en a utilisé deux.

Il est donc possible que malgré le format typique des carnets ouverts de la RGR2, les timbres soient imprimés en héliogravure (ou en offset).

Le fait d'utiliser les timbres émis depuis 1959 laisse aussi à penser qu'il s'agira du dernier carnet mixte Marianne actuelle/Marianne ancienne, seule la Marianne de Muller reste à "timbrifier".

La Marianne et l'Europe (la Marianne de Beaujard) n'est pas un TVP, elle est chiffrée à 0,55 €.

4 commentaires:

Olivier a dit…

Je n'imagine pas un carneten plusieurs couleur aussi compliqué à imprimer.
Si la RGR est utilisée, un carnet rouge comme d'habitude me semble l'option la plus probable.

Anonyme a dit…

Dommage que ces timbres soient dotés de la grossière dentelure des autocollants. Elle dénature, comme on l'a déjà vu pour la République de Cheffer, l'équilibre et l'harmonie de la vignette.Un bloc feuillet gravé monocolore, dentelé et gommé aurait certainement représenté un meilleur hommage à ces timbres historiques.

Bernard

Dominique a dit…

Je ne suis pas hostile aux timbres autocollants, qui sont une des seuls progrès notables depuis le timbre et la dentelure. Mon regret principal est qu'il semble s'agir d'une "dernière" : j'aime bien le principe d'utiliser les effigies des timbres d'usage courant pour célébrer la philatélie.

D'accord pour dire que la Marianne de Cheffer n'était pas à la hauteur de son modèle (format et technique électromécanique obliges...) : les techniques d'impressions actuelles ne sont tout bonnement pas à la hauteur des techniques plus anciennes, mais on peut dire la même chose de la typographie à plat nettement supérieure en rendu à la typographie rotative.

Pour répondre à Olivier, il serait dommage de faire en rouge monochrome les Marianne de Cocteau et Coq de Decaris ! Avec un seul rouge et un seul bleu, il y a moyen de faire un rendu acceptable (avec une 3è couleur pour le Coq).

Anonyme a dit…

bonjour. Les timbres de ce carnet sont ceux émis par la Ve République. La couverture du carnet n'est pas représentée, mais ce produit est certainement destiné à célébrer le 50e anniversaire de la Constitution de 1958, que commémorera par ailleurs un timbre de facture assez sommaire à 0,55€ héliogravé.

Quant à la monochromie, pour répondre à Olivier et à Dominique, je suis persuadé qu'avec une bonne qualité de gravure, elle peut donner de beaux résultats.
Cordialement

Bernard